Accueil > Dossiers > Le docu Some Kind Of Monster (2004)

LE DOCUMENTAIRE
SOME KIND OF MONSTER (2004)

 














   Voir l'affiche en grand  
Réalisé et produit par : Joe Berlinger & Bruce Sinofsky
Date officielle de sortie en salle :
juillet 2004
Durée du film :
140 minutes
Première projection en salle :
15 janvier 2004
Distributeurs :
IFC Films - Third Eye Motion Picture Company
Directeur de la photographie :
Bob Richman
Editeurs :
Doug Abel & M Watanabe Milmore
Enregistrement son :
Michael Emery
Producteurs exécutifs : Joe Berlinger, Jon Kamen & Frank Scherma

Supervising editor : David Zieff. Manager de production : Cheryll Stone. Consulting producer : Robert Fernandez. Associate producers : Michael Bonfiglio & Rachel Dawson. Associate editor : Kristine Smith. Additional cinematography : Wolfgang Held.
Avec :
James Hetfield, Lars Ulrich, Kirk Hammett, Bob Rock, Phil Towle, Robert Trujillo, Jason Newsted, ...


L'histoire du film :

Début 2001, la carrière de Metallica n'est pas à son plus haut. Le groupe est rabaissé suite à l'affaire Napster et est ainsi décrié par pas mal de monde, dont plusieurs de leurs fans. Le départ de Jason Newsted n'arrange pas les choses. Commence alors une année noire pour les mets'. En avril, le groupe entre en studio (au Presidio) avec le producteur Bob Rock pour bosser et les réalisateurs Joe Berlinger et Bruce Sinofsky ("Paradise Lost", "Brother's Keeper") sont alors invités pour filmer nos horsemen ... Mais James entre en cure de réhabilitation en juillet à cause de problèmes d'alcool. Il y restera 10 mois et, durant cette période, l'avenir de Metallica est plus qu'incertain !

Les caméras tournent toujours devant un groupe disloqué. En avril 2002, James est de retour et Metallica s'installe dans son nouveau studio. Le groupe subi alors une "rééducation" grâce au coach-mental Phil Towle, engagée pour régler certains problèmes entre les membres du groupe. Les deux réalisateurs sont alors en train de filmer bien plus qu'un documentaire sur un groupe de rock, mais un véritable documentaire sur les relations humaines.

   
 

 
 

Lars Ulrich : "Je suis très fier de ce film. Et ce qui est important à souligner, c'est que ce n'est pas vraiment film sur Metallica. C'est un film sur les relations humaines, où plutôt comment vivre et jouer de la musique dans un groupe appelé Metallica. [...] Les Beatles seraient probablement encore ensemble s'ils avaient accompli le même travail sur eux-mêmes, comme nous l'avons fait sur nous-mêmes."

Les réalisateurs ont hésités à faire sortir le documentaire sous forme d'épisodes pour une émission de télé-réalité à la The Osbournes, mais l'idée a vite été rejetée ! Toutefois, concernant une éventuelle comparaison avec le show du vieux Ozz', le co-réalisateur Joe Berlinger a déclaré : "Ozzy est un pur divertissement. Plus important, avec notre film, on voit une conduite humaine ayant un impact sur la production créative. Ce n'est pas de la complaisance et du voyeurisme, comme tout sont ces reality-shows ! Nous avons filmé les luttes de personnes, en voyant ces derniers intégrer leur lutte dans leur vie créative et personnelle, et voir enfin ce que çà donne au bout du compte. Je ne suis pas sûr qu'il y ai quelconque leçon de vie que l'on peut suivre quand on regarde les Osbournes".

James Hetfield : "Il a commencé à se produire des choses tellement énormes qui ont été capturés en pellicules et nous avons décidé de continuer d'être filmé. Cela s'est passé naturellement je pense, comme ce que nous avons fait sur l'album. [...] Le projet est devenu de plus en plus important, particulièrement les choses intérieures que nous avons commencé à connaître au sujet de nous-mêmes. Ainsi, je suis vraiment content que nous ayons capturé ce moment de notre carrière en film.".
 
 

» Lire la très bonne
review de Some Kind Of Monster par le New York Times


 

 

Quelques chiffres ...

Le budget du film a été estimé à 4 millions de dollars. Les deux investisseurs étaient à l'origine Metallica (via Q-Prime Management) et Elektra. Mais la maison de disques qui détenait la moitié du budget avait prit la décision d'annuler le projet. Le groupe a alors racheté leur part des 2 millions de dollars pour laisser les réalisateurs accomplir leur projet. Metallica a ainsi fait seul le contrôle du film mais n'a quasiment rien changé au montage final des réalisateurs. C'est en février 2004 que le groupe a trouvé un distributeur pour la projection du film en salle, la société IFC Films.

 

 

Site officiel : www.somekindofmonster.com




   CONTACT
   A PROPOS DU SITE
   LIVRE D'OR
  

   + D'INFOS
   SUR LE FILM :

     » LE DOUBLE DVD  
     » REVIEW NEW-YORK TIMES  
     » CRITIQUES PRESSE
     » DOSSIER : STUDIO 2001-2003

     » PORTRAIT PHIL TOWLE
     » L'ALBUM ST ANGER