AccueilNewsBiographiesAlbums & DVDDossiersPresseMultimédia                 Facebook MetstreetTwitter MetstreetAjouter aux favoris

Accueil > Dossiers > Report live Santa Monica - 04 Nov 2010

LIVE REPORT :
"CALL OF DUTY PARTY"
SANTA MONICA, CA - 04 NOV 2010
- Par Frantic


Le 04 novembre, Metallica se produisait au Santa Monica Airport en Californie à l'occasion de la sortie du jeu vidéo "Call of Duty: Black Ops". Plusieurs places pouvaient être remporté par tirage au sort pour les membres du MetClub. Chanteur/bassiste du tribute band The Four Horsemen et justement en lune de miel à LA, François a eu l'énorme chance de remporter deux tickets pour le show, pour lui et sa femme. Récit ...


 

L'histoire commence donc le 1er novembre à San Francisco. Je suis en lune de miel avec ma femme pour 15 jours aux Etats Unis. Alors que je surfe sur le net, je découvre que le Metclub vient d'annoncer un concert privé de Metallica pour le 4 Novembre à Santa Monica, Los Angeles, et fait gagner des places pour assister à l'évènement. Comme nous devons nous rendre là bas deux jours plus tard, je participe.

Je perds.

Mais je ne me démonte pas si facilement. Je mail le Fan Club en expliquant que je suis un français, en lune de miel, que je joue dans le tribute THE FOUR HORSEMEN et que je serai à LA à la date donnée. Trente minutes plus tard, j'obtiens une réponse, en gros si tout le monde ne confirme pas j'aurai peut-être une chance. Je croise les doigts. Le lendemain nous arrivons à LA et je me jette immediatement sur le Wifi de l'hôtel, un mail du webmaster m'attend "François, Can you still go if i put you on the list ?". Oh Mon dieu, bien sur que oui !!!! Quelques secondes apres je reçois le mail officiel, j'ai gagné 2 places pour le concert privé !
 
 
 
Le concert aura donc lieu à l'occasion du lancement du nouveau jeu vidéo "Call of duty : Black Ops", à l'aéroport de Santa Monica, en présence de l'armée, quelques membres du Fan Club et des VIP triés sur le volet. A peine de temps de réaliser, nous sommes déjà en route. Nous trouvons le lieu de check in, quelques fans sont déjà là. Le temps d'aller boire une bière nous nous mettons dans la file d'attente. A 18h15, les membres du Fan Club nous remettent les bracelets VIP, plus rien ne peut nous arrêter, l'excitation est à son comble. Un concert privé de Metallica, qui se décide au dernier moment, aux USA et dans un cadre de malade, autant vous dire que nous sommes tout fous.



Le lieu est ultra sécurisé, l'armée et la police sont présents partout. A 19h00 nous montons dans des minis bus noirs, vitres teintées pour nous emmener sur le lieu du concert. La soirée se passe dans un hangar entièrement réaména- gé. Nous découvrons d'abord l'extérieur où se trouvent des bars et des hôtesses. Tout est open bar, open bouffe... J'attrape 2 cocktails que me tend une jolie serveuse et nous nous dirigeons dans la salle. Nous fonçons vers la scène, nous sommes dans les tout premiers fans sur place. Les nombreux VIP déja présents sont eux beaucoup plus intéressés par le bar. Aurore et moi attrapons la barrière de la scène, il est 19H15.
 
 

Pendant l'attente, les hôtesses nous servent des cocktails et nous apportent des petits fours, le rêve ! A 20h00 les quelques discours débutent, Activision a invité plusieurs corps de l'armée US à la soirée, Kobe Bryant viendra même remettre un chèque de 1 millions de dollars, pris sur les préventes du jeu, pour aider les vétérans de l'armée sans emploi. Nous sommes bien en Amerique, pas de doute !
 
 
 
21h15, les lumières s'éteignent et l'intro résonne dans la salle. Le groupe débute sur "Creeping Death", le son est excellent et Metallica semble en très bonne forme. Les "Die die" de la partie centrale sont repris en chœur par tout le public, l'ambiance est énorme. L'enchaînement sur "For Whom" nous permet de profiter de l'intro basse de Rob vu que nous sommes aux premières loges. La proximité avec le groupe est vraiment géniale, nous pouvons presque toucher les instruments lorsque qu'ils s'approchent du bord de la scène. Les mouvements de foule sont importants mais nous gardons notre position sans problème.  Comme à leur habitude, les Horsemen font le show arpentant la scène de tous les cotés. Le titre suivant est "Fuel". Même dépourvu de pyrotechnie ce titre fait son effet et la fosse bouge comme un seul homme. James nous propose ensuite des "Old stuffs" et le groupe balance un "Harvester" ultra heavy. Les roadies apportent ensuite la guitare acoustique pour "Fade to black". Kirk nous gratifie d'un joli pain sur l'intro, mais le final de la song sera dantesque et il faudra lutter pour rester au premier rang. Vient ensuite le seul extrait de Death Magnetic, Cyanide, qui est parfaite en live. James est vocalement à l'aise malgré la fatigue de la fin de tournée et le voyage depuis l'Australie la veille. Mister Hetfield nous prévient ensuite que le titre suivant est peut être trop heavy pour nous. Sans surprise, c'est "Sad But True" qui embrase le public de Santa Monica.


One, Master et Battery viennent ensuite clôturer le concert avant les rappels. Le groupe sue à très grosse gouttes (et nous aussi). La set list est sans surprise pour ce type de concert mais l'essentiel n'est pas la. Nous vivons un moment extraordinaire et nous en sommes bien conscients. Les regards échangés avec le groupe sont nombreux et Rob regardera souvent Aurore, pour son plus grand plaisir. Après une petite pause, les rappels seront rapides et constitués d'une de mes covers préférées "Stone cold crazy" puis le show se termine sur un "Enter Sandman" de rigueur.
 
 
Quel moment magique pour nous !! Nous regagnons les bus pour rejoindre l'extérieur puis un taxi nous raccompagne à notre hôtel d'Hollywood pour une bonne douche.

Un immense merci au Metclub pour ce grand moment qui restera gravé dans nos mémoires à tous jamais !
 
   
 


 

Un grand merci à François
pour son report et les photos ;)


 


   CONTACT
   LIVRE D'OR
   LIENS INTERNET
   A PROPOS DU SITE

 

Setlist du show :

Creeping Death
For Whom The Bell Tolls
Fuel
Harvester Of Sorrow
Fade To Black
Cyanide
Sad But True
One
Master Of Puppets
Battery
- - - - - - - -
Stone Cold Crazy
Enter Sandman