AccueilNewsBiographiesAlbums & DVDDossiersPresseMultimédia                 Facebook MetstreetTwitter MetstreetAjouter aux favoris

Accueil > Dossiers > Review M&G Bucharest 2008

REVIEW MEET & GREET
BUCHAREST, ROUMANIE (23 JUIL 2008)
- Par DronZKila


Le 23 juillet 2008, Metallica et son staff débarque en Roumanie.
DronZKila, membre des forums Metal Monster et Whipping Dancerz, a eu la chance de participer au Meet & Greet, la fameuse rencontre avec le groupe avant le show du soir. Récit ...


 

Je décolle de Beauvais avec environ 40 minutes de retard ce qui me rend nerveux tout au long du vol. 30 minutes de fortes turbulences au-dessus de l'Autriche n'ont pas arrangé les choses ... Une fois à l'aéroport un chauffeur de taxi me propose ses services, je refuse en disant que l'hôtel est juste à coté et que je pouvais y aller à pieds et il m’explique que l'avion s'était posé dans un autre aéroport et que mon hôtel est à une bonne quinzaine de minutes en voiture. Cà commence bien ...

Je négocie un bon tarif avec le mec et on y go pour le check in de 10 minutes à l'hôtel le temps de faire mon packtage pour le M&G et pour poursuivre en direction du stade ou va se produire le concert. Faut dire que 35 euros pour faire un stop à l'hôtel et pour ensuite aller au centre de la ville ce n’est pas cher comparé à Paris. On a mis tout de même une heure et demi à cause des bouchons. Tous ça payé en euros et non pas en monnaie locale. A l'arrivée, j'ai donné 40 euros et le chauffeur visiblement ému m'a fait un change au taux de la bourse.


Je suis lâché dans les environs du stade encerclé par la police. On ne peut pas approcher les deux entrées du stade sans le ticket. Je tombe sur un revendeur qui vient d’acheter un ticket à un mec qui avait une place de trop. Un coup de chance. Le prix – 100 euros, là non plus pas besoin de payer en monnaie roumaine. Je peux être tranquille – il me reste 40 minutes avant la fermeture du guichet ou m’attend l’enveloppe avec les instructions du M&G. Nouvelle surprise – tous les guichets (« ticket will call windows ») sont tout simplement fermés pour cause d’épuisement de tickets…Je trouve néanmoins des organisateurs du concert compétant qui parlent anglais. Ils m’expliquent où se situe la table (!) du M&G. Je leur montre ma carte de MetClub et ils me donnent le sésame – une enveloppe avec les instructions (l’endroit et l’heure du rendez-vous du M&G). Mission accomplie !!!


Il me reste deux bonnes heures et je pars à la recherche de la bière et de quoi manger. Sur quoi je tombe nez à nez avec Blou !!! Le fan N°1 de Metallica depuis le ‘Sick Of The Studio Tour’. Enfin pas la peine de vous dire qui il est. Je me présente et il s’avère qu’il a entendu parler de moi par Sniper et José je crois. Ils sont sur l’un des forums. En tous cas messieurs vous avez le bonjour de Blou ...
 
 


 


Il s’avère que Blou à été engagé par MetClub pour filmer le M&G et les concerts !!! C’est énorme !! Le rêve d’un malade !!!! Je rencontre également un Bulgare avec lequel je me suis accroché dans la fosse lors du dernier concert de Megadeth à Paris. En partant de la salle à la fin du concert je lui avais dis que je l’attendrais devant l’entrée pour lui régler son compte . Je l’avais attendu sous le froid pendant 15 minutes, il n’est jamais venu. Et voilà que je le retrouve à des milliers de kilomètres de Paris pour un M&G avec Metallica !! Le monde est petit, décidément. Cette photo prouve que finalement il n’y a pas eu de bagarre. Je suis ici avec un fan grec et des fans bulgares dont 3 (!!!) ont gagné le concours.
 
 

 
 
Il pleuvait des cordes et il faisait un froid de canard. J’ai mis deux T-shirts dont un acheté sur place et j’avais ma chemise mais ça n’as pas trop aidé. Tout le monde s’était abrité sous les gradins. Vers l’heure indiqué on était une bonne vingtaine de personnes dont 2 mecs qui ont gagné le concours sur missionmetallica.com. Ici c’est Blou qui vérifie la liste des présents. Apparemment tous les gagnants se sont déplacés ...
 
 

 
 
Initialement le M&G était prévu à l’extérieur mais vu le temps on nous a dirigé vers la HQ du stade. Tout le monde portait un sticker spécial sur le t-shirt afin de pouvoir accéder aux backstages.
Le M&G s’est déroulé dans un petit coin de l’entrée de l’immeuble à coté des road boxes de Metallica !!!

Tout le monde est rassemblé. On fait une rangé en demi cercle. Dernières instructions du staff et l’attente commence. Dans un silence de plomb. Tout le monde semble être nerveux et excité en même temps. Normal. On va rencontrer Metallica !!!

Le premier à apparaitre est Rob. Il a descendu l’escalier derrière mon dos. Il a dis "hi" à tout le monde et il a commencé par le premier fan de la rangé à ma droite (qui est venu d'Angleterre). C’est là que vient mon tour. Rob semble être cool mais j'ai eu l’impression qu’il était plus intimidé que nous par cette rencontre. Il me demande d’où je viens. Je lui fait signer mon jolie ticket de St Petersburg et lui mentionnant que j’étais juste en face de lui pendant ce concert et celui de Moscou un an avant, jour pour jour. Que les deux concerts étaient ‘amazing’ sur quoi il répond que le public russe est fou, très ‘impressive’. Il me signe la tablature de Master of Puppets, l’organisatrice du M&G prend une photo avec mon appareil pendant que Blou filme l’intégralité de l’entretien et c’est déjà terminé avec Rob.
 
 


 


C’est à peine que Rob commence la discussion avec mon voisin grec que Kirk fait son apparition. Wow !!! Ce mec ne change jamais physiquement. A part les cheveux grisonnants qui se font rares au dessus du front, il n’a pas changé en 15 ans ! Il commence par l’autre coté de la rangé. Kirk est tout sourire et semble être très décontracté. Quand vient mon tour, je lui dis que je viens de France ce qui le semble impressionner. En montrant les notes de Master of Puppets je lui dis que lui et James m’ont énormément inspiré pour prendre une gratte et pour fonder un groupe. Il signe et me demande ce que j'ai d’autre à lui faire signer – je lui montre une photo de lui avec Lars prise à Virgin sur les Champs en 1993. A l’époque il avait des cheveux plus longs et il portait de grosses lunettes noires. Il me la signe en s’esclaffant. Deux signatures par membre, c’est trop peu. Mon album de 'Justice’ ne sera pas donc pas signé par Kirk. Je ne peux pas proposer par peur de refus de la part des organisateurs. Une photo, il me panse la main et s’en est terminé avec Kirky.
 
 


 


Quand Kirk et Rob se croisent ils font un fan heureux en faisant une photo à trois. C’est sur la vidéo du MOT. Rob remonte en premier, Kirk s’en va assez vite aussi. Tout le monde semble être satisfait, moi en premier, tout compte fais c’était moins expéditif que je ne le pensais. Viens ensuite une longue attente, interminable. Je suis débout depuis des heures et je m’autorise à m’assoir sur les marches de l’escalier alors que tout le monde reste sur ses pieds.

Finalement Lars arrive. Il est salué par tout le monde ! Les gens applaudissent.

Il commence par l’anglais qui n’arrive pas à sortir un mot, tellement il est impressionné. Lars commence à le charrier, et disant que lui ne devrait pas avoir de barrièrse linguistiques. Le gars est venu sans appareil photo il est donc photographié sur mon appareil.
 
 

 
 
Viens mon tour. Je dis à Lars que je viens de Paris exprès pour le Meet & Greet, un peu à l’arrache. Il dit être impressionné, deux fois plus quand je lui balance qu’il y à 5 jours j’étais au concert de St Petersburg où à la fin du show et pendant sa distribution de baguettes il m’a vidé son gobelet de limonade ou de je ne sais pas trop quoi sur la tête et que j’ai faillit perdre mes yeux tellement son truc était acide. Ça l’a fait bien marré. Il m’a demandé de lui montrer absolument tout ce que j’avais dans les mains. Il m’a signé la pochette de ‘Justice’, les notes de Master. Je lui avait montré sa photo prise à Virgin en 93, celle de James avec ma bouteille de vodka. Il était littéralement sur le cul !!! En tout cas je me fais ce plaisir en pensant qu’il l’était. Signé également. Il a voulu me faire signer le CD de Master ou il y avait de la place que pour la signature de James mais j’ai refusé (!!!!) et disant qu’il avait déjà signé en 93 avec Jason et Kirk. Sur quoi il me dit – "listen man ! how old are you ?" Une photo et il me serre la main avec un énorme sourire. Ce Lars il sait parler avec les fans et il donne l’impression qu’il s’en fout pas du tout. Respect !!!

Quand il voit que mon voisin est un grec il balance dans le public – "y-a-t’il des roumains parmi vous ??"

Il est celui qui est resté le plus de temps avec nous en s’adressant non seulement à des gens qui étaient en face de lui mais en balançant des vannes pour tout le monde. L'une d'elles c'était sur les vampires de Carpates. Il voulait voir si les roumains de cette région présents à M&G n’avait pas de longues canines )))). Un grand déconneur ce danois. Il est parti et on a débuté une nouvelle longue attente pendant laquelle j’ai vu Zach le tech de James et l’ingénieur son du groupe (le grand barbu). Sans parler du staff de Metallica qu'on voit tout le temps sur le MOT.
 
 


 
 

Cette attente s’est finalement soldé par la déception générale suite à l’annonce de Jeff, comme quoi « James is not feeling well, so unfortunately he’ll not be able to make it today ». J’étais littéralement effondré. Il ya eu comme un vent de tristesses qui s’est abattu sur nous :(. Sur le coup je me suis dis – "Merde, tu es venu pour rien…". Mais bon, c’est la vie et je ne compte pas hair James pour si peu. Néanmoins il y reste un gout d’inachevé et ça me travaille.

On nous avait enfilé des bracelets pour accéder à la 1ème fosse même à ceux qui avaient les places en tribunes. Le seul qui a refusé sa place en 1e fosse c’était l’anglais, il ne voulait pas trop se mouiller peu être. Il y avait une tribune couverte et une autre sans toit.

On est passé à coté de la scène avant de rentrer dans l’arène.



Je ne compte pas vous raconter le concert. C’était mon pire concert de Metallica, non pas parce qu’il pleuvait tout au long du show mais parce que je ne pouvais pas allez devant la scène par peur de casser mes CD et de me faire déchirer les notes de Master. Je n'arrive à apprécier un concert métal que si je suis dans les premiers rangs en train de me battre pour accéder à la barrière. Je n’arrive pas à me tenir débout correctement, applaudir et chanter. Enfin je suis sure qu’il y a des gens qui me comprendrons. Sinon Metallica à fait un bon boulot comme d’habitude, rien à dire.
  
 
 


 
 

Je veux aussi signaler que le public était correct mais sans plus et que le seul musicien qui venait sur la balustrade, sur les cotés de la scène pour jouer sous la pluie, c’était Rob.

La pluie s’était interrompue à la fin du concert. J’ai mis un bail pour sortir du stade. Il n’y avait que deux petits goulots pour sortir. J’ai mis environ 40 minutes pour trouver un taxi, autant de temps pour rentrer à l’hôtel. Un vrai 4 étoiles pour une modique somme de 74 EUR. Après un sommeil de 2 heures seulement je partais déjà pour l’aéroport avec finalement plein de jolis souvenirs de cette journée de pure aventure et de superbes rencontres.
 

Par DronZKila


 
 

TOUTES LES PHOTOS DE DRONZKILA :
http://picasaweb.google.com/andrei.koulikov/MeetGreetWithMetallica


 


   CONTACT
   LIVRE D'OR
   LIENS INTERNET
   A PROPOS DU SITE


Setlist du show :

Creeping Death
For Whom The Bell Tolls
Ride The Lightning
Harvester Of Sorrow
Welcome Home (Sanitarium)
The Four Horsemen
...And Justice For All
No Remorse
Fade To Black
Master Of Puppets
Whiplash
Nothing Else Matters
Sad But True
One
Enter Sandman
- - - - -
Last Caress
So What
Seek And Destroy