AccueilNewsBiographiesAlbums & DVDDossiersPresseMultimédia                 Facebook MetstreetTwitter MetstreetAjouter aux favoris

Accueil > Dossiers > Backstage - Paris Bercy, 02 avril 2009

BACKSTAGE WITH METALLICA
PARIS BERCY, 02 AVRIL 2009 - Par Béné


Le 2 avril 2009, Metallica faisait trembler Bercy pour une seconde date. Gagnante d'un concours, Bénédicte (Pouss31 du forum WD) a eu l'occasion de réaliser un rêve de fan : participer au fameux Meet & Greet ... mais aussi suivre le groupe des coulisses à l'entrée sur scène ! Pour Metstreet, elle nous raconte sa journée hors du commun ...


 

Vendredi 3 avril 2009 - 3 h : Je viens de rentrer de Bercy et j'ai tenté de me coucher car je suis tellement fatiguée que j'en ai presque la tête qui tourne, oui mais voilà ce jeudi 2 avril j'en ai pris tellement plein les yeux que ces derniers refusent de se fermer... Alors qu'à cela ne tienne, je vous raconte la belle histoire que j'ai vécu il y a quelques heures. Laissez moi donc faire un petit retour dans le temps! Vous y êtes ? Allez, c'est parti !
 

Jeudi 2 avril 2009 - 9h30 : Mon réveil sonne, et je me lève illico presto. Je ne suis pas encore remise du concert de la veille, j'ai mal aux jambes, mais pas le temps de trainer ni le temps de penser a rien, il faut que je m'active, je veux partir vers 11h et je ne veux rien oublier car c'est le grand jour: je rencontre Metallica aujourd'hui. Je ne réalise toujours pas d'ailleurs ce qui m'arrive, c'est assez surnaturel, moi qui suis typiquement la personne qui ne gagne jamais a un concours ou un jeu de hasard, j'ai reçu un e-mail hier me disant que j'avais gagné deux places et pass pour un Meet & Greet pour Metallica le 2 avril, alors qu'il n'y a que deux gagnants en tout et pour tout sur chaque date... Mais pas le temps d'y réfléchir et de me poser, je m'active, et rassemble mes affaires (poster et CD a faire dédicacer, appareil photo, etc...). A 11h, je suis fin prête, je fonce direction Bercy! Pas question d'etre en retard !!


13h : Après quelques bouchons, mais rien de bien méchant, ça y est ma voiture a trouvé sa place dans le parking du POPB et j'appelle sur place les potes que je retrouve assez rapidement.
Avec l'un deux qui m'accompagnera pour le Meet & Greet, nous partons voir où il faut retirer nos pass pour le soir. Ce sera d'ailleurs le premier (sur quelques uns...) tour de Bercy que nous allons effectuer, personne n'est en mesure de nous dire où nous devons aller (ni les vigiles, ni les quelques membres du staff de Metallica que nous accostons), mais visiblement c'est un peu tôt encore. Bon soit, nous rejoignons les autres et parce qu'il commence a se faire faim.
 
  
14h30-15h :
C'est reparti pour le périple "A la recherche du pass perdu"...! Le stress commence a monter doucement. Nous rentrons encore une fois bredouilles... Enfin pas tout à fait puisque nous trouvons devant l'entrée "VIP" deux accolytes, qui ne sont autres en fait que le deuxième gagnant et le pote qu'il a choisi pour l'accompagner. Ouf, mon pote et moi, bien que stressés de ne toujours pas avoir nos places, on commence a se sentir moins seuls...


15h30 : Bon allez, on y retourne... On m'a bien répétée au téléphone et par e-mail qu'il fallait que j'aie retiré mes pass avant 17h, et nous ne savons tou6 jours pas où et personne n'arrive a nous renseigner ! Quelle galère !! La pression monte, je commence vraiment à être très très nerveuse...

16h : Toujours avec nos deux compagnons d'infortune, mais toujours rien, pas de pass et nous ne savons pas où aller. Les gens du Metclub qui ont gagné les Meet & Greet commencent a se rassembler au même endroit que nous, ce qui est rassurant, mais bon eux ont leur place pour le concert déjà contrairement a nous...! (nous les avions mais j'ai refilé la mienne a un ami qui n'avait pas eu de place et mon pote a revendu la sienne ...). Histoire de me détendre, je pars rejoindre mes potes dans un bar, tout le monde rigole en me voyant car c'est vrai que je suis un brin nerveuse (moi???). Oh mais non bien sur que non... Un tout p'tit peu peur de ne pas avoir de place au final c'est tout...  Quelques uns se risquent a lancer des plaisanteries, mais sont vite calmés apparemment par le regard noir que je leur lance...! L'heure tourne, alors zou j'y retourne!
 

16h30 : Bonne nouvelle, le deuxième gagnant avec qui nous avons bien sympathisé m'informe qu'il a appelé la personne qui envoie les mails aux gagnants pour essayer d'avoir le numéro de la personne du Metclub auprès de qui nous devons retirer nos billets. Ouf ça a l'air d'avancer... Ah mais on dirait que ça y est, deux personnes arrivent et tout le monde s'agglutine autour d'eux. Notre compagnon de galère leur explique (in english please!) que nous avons gagné un concours, que ce n'est pas par l'intermédiaire du Metclub, etc... Le mec a l'air au courant (ouf!) et lui demande son nom, qu'il coche sur sa liste. Revigorée, je m'avance et lui dit que moi aussi, et lui dit mon nom et il me dit "ah non vous n'etes pas sur la liste". Je manque d'avoir une attaque et lui demande si il plaisante !! Chose a laquelle il me répond "bien sur"....!!! Hum, très drole... Et là on nous tend une enveloppe avec deux places gradins, et on nous colle un autocollant "Meet & Greet" sur nos T-shirts ! Le soulagement est tel que j'en pleurerais ... La pression retombe enfin pour laisser place a une autre, ça y est ça se précise je vais voir Metallica ...
 

17h : D'un seul coup, hop hop hop, on nous fait signe d'avancer et au pas de course. On nous pousse même dans le dos pour qu'on aille plus vite... ! Mon pote et moi on hallucine: on est limite traités comme du bétail !! On nous fait entrer dans un hall et là on se croirait limite a l'armée on nous "demande" de nous mettre le long du mur et assez espacés. On nous explique que les membres vont venir un par un, que ça se passe comme ci et comme ça. En tous cas, ça ne rigole pas... On discute avec les membres du Metclub qui sont autour de nous, histoire de faire descendre un peu la pression. Et là on nous dit "Attention, Kirk Hammett va passer, mais il ne fait que passer".  Mon coeur loupe un battement et j'ai à peine le temps de réaliser que le grand monsieur Hammett fait un petit passage devant nous ...

A partir de là, je ne peux pas vous retracer le temps qu'on nous a fait attendre, j'étais complètement déconnectée, je sais juste que c'était long, très long ... Et qu'on a attendu les 4 membres du groupe qui sont venus au compte-goutte, de 17h a 19h passées en gros. Donc interminable attente, et pourtant je n'avais plus aucune notion du temps, mais vraiment plus ...
 
  

 
 
Attention, on nous "demande" de nous tenir prêt, Rob va arriver.  Et d'un coup ça y est il est là et se dirige de notre coté, mon pote sera le deuxième a le voir et moi la troisième ... La vache quelle pression. Mon tour arrive, je suis super impressionnée, je ne trouve aucun mot a dire a part "je suis impressionnée" (il y a des jours où je me demande si il est bien utile de parler anglais finalement !), je lui serre la main, fais dédicacer mon affiche et mon CD de Death Magnetic, on prend une photo ensemble, il me resserre la main et me dit "Enjoy the show" et paf on passe au suivant. Je souffle enfin mais je suis toute tremblante ...

La rencontre est rapide pour tout le monde et déjà Rob s'en va. Et l'attente reprend. Les paris vont bon train "qui sera le suivant ?" Je parie avec mon voisin sur Kirk, et je croise les doigts pour qu'on puisse tous les voir puisqu'on nous a dit qu'il n'était pas garanti qu'on les rencontre tous. Longue longue attente et on nous annonce effectivement Kirk.
Kirk commence ses dédicaces du coté opposé au nôtre, ce qui nous laisse le temps de réaliser qu'il est là ... Mon guitariste favori, le soliste de mon groupe préféré est là, à quelques mètres de moi et je vais lui serrer la main juste après... Pfffiiiiooouuuuu, l'émotion monte et bientot c'est mon tour. Encore une fois je ne suis pas très bavarde, alors que j'aurais tant de choses a dire, mais bien trop impressionnée... Je lui dis quand même que le show de la veille etait sensas (pas du tout bateau comme discussion.... pffff...!!!). Par contre très très émue, et lorsque Kirk s'en va à son tour je ne réalise pas.

Après Rob et Kirk, on commence a se demander qui sera le suivant. On parie tous sur James et tous ceux qui m'entourent sont comme moi : c'est LE membre de Metallica qu'ils veulent voir a tous prix, et si l'émotion etait forte pour Kirk et Rob, là pour James ça va être décuplé ...
 
 

 
 
Et effectivement on nous annonce qu'il arrive et là ça se passe limite au ralenti ... Il arrive de notre coté, je tremble comme une feuille, je me mords limite la lèvre pour ne pas hurler. James, le grand James Hetfied, est bien vite juste là a coté de moi en train de faire une photo avec mon pote ! (très impressionné lui aussi d'ailleurs...) Puis il se tourne vers moi ... Et là je me sens toute petite petite (enfin non, pour être franche, à coté de lui je suis vraiment toute petite), je suis tétanisée ... Je lui serre la main, lui tend presque machinalement mon affiche et mon CD, on prend une photo (je n'ai toujours pas dit un mot ...) et il me reserre la main en me lançant "Have a great show" et là seulement mes lèvres daignent balbutier un "Like yesterday!" et là il me regarde et me sourit, avant de se tourner vers mon voisin... C'est à ce moment là je crois que je me suis liquéfiée sur place... On regarde nos deux photos avec mon pote, n'en revenant pas et, tout comme tous les autres, ne pouvant pas quitter James des yeux tandis qu'il dédicace et prend des photos... Tout le monde a le regard figé sur lui, le détaillant des pieds a la tête, regardant le moindre de ses tatouages. Mais bientot lui aussi s'en va, et là tout le monde pousse un soupir, la vache quelle émotion ! Tout le monde est encore tremblant, fébrile...

Une nouvelle attente et on nous annonce enfin Lars. Et là, fidèle a lui même, Monsieur Ulrich nous fait son show ! Il fait signe aux deux personnes qui sont chacun a un opposé d'approcher et les fait jouer a "Pierre Feuille Ciseaux" pour savoir par quel côté il va entamer les dédicaces. Nous gagnons, donc c'est de notre coté que Lars arrive. C'est plus facile de discuter avec lui, il entame lui même la discussion. Mon pote hésite un instant puis lui demande si il peut lui demander une faveur : est-ce qu'ils vont jouer "The Four Horsemen" ce soir ? Lars ne sait pas mais lui dit qu'il va voir ce qu'il peut faire. Il se met ensuite a se taper un gros délire a propos d'une histoire de porte drapeau (je ne sais même plus d'où c'est venu mais il n'a pas cessé de le répéter... Ce mec est barré !). Il arrive vers moi et me parle de porte drapeau aussi ! On discute un peu, séance de dédicasse et photo, et il passe aux autres, en continuant a faire le mariole (il apprend a dire "je suis fou" en français et le répète a qui veut l'entendre... Sacré Lars !). Bientot Lars s'en va a son tour et on nous demande de vite rassembler nos affaires.

 
 
19h30 environ : On nous demande de rassembler nos affaires et de nous diviser entre ceux qui vont en gradins et ceux qui vont en fosse. Avec mon pote (lui est plutôt fosse, moi je devais faire le concert en gradins avec des amis), on hésite et on se dirige vers le groupe "gradins" puisque c'est ce qui est noté sur notre billet. Et puis d'un coup on demande qui sont les deux gagnants du concours et les deux personnes qui les accompagne, et l'un des mecs du staff nous dit "Vous 4, venez avec moi" et on se retrouve séparés des autres qui repartent en fosse et en gradins (limite comme des malpropres... enfin bon, pas vraiment de surprise, c'est dans la continuité du début). On suit le mec qui nous emmène dans des gradins, et nous donne rendez-vous a 20h30 au niveau de l'escalier.

On termine donc The Sword, et j'accompagne mon pote pour une pause clope/bière, et un "arret au stand" avant de retourner s'asseoir pour attendre Machine Head qu'on n'est pas mécontents de ne pas louper !
Le groupe commence et on s'éclate bien d'autant plus que le son et la setlist sont bien meilleurs que la veille. On se reprend une petite pinte mais l'heure tourne. A 20h30, Jeff revient nous chercher. On le suit de nouveau et après avoir vu passer le long des barrières les mecs de Machine Head , on prend ce même couloir et il nous emmène en coulisse, derrière l'entrée des artistes. On nous demande de rester contre le mur (une fois n'est pas coutume) et ne pas prendre de photos. Bon OK, on n'est plus à ça près ...

Et là on hallucine complètement : on voit d'abord Rob qui passe, et qui nous adresse un petit signe de la main en nous reconnaissant, Lars qui fait un passage aussi, et puis a quelques mètres de nous mon pote reconnait le chanteur de Saxon, qu'on avait déjà vu passer pendant le M&G.

Le mec du staff qui nous accompagne se radoucit un peu, je tape la discute avec lui, il voit que je parle pas mal anglais (lui est belge), il se détend et lâche même quelques informations : il me dit par exemple que la jeune femme que je vois là a 5 mètres a peine de moi est la femme de Rob. Ah ben tiens, James qui passe a son tour ! Là je commence a me dire que soit c'est surnaturel, soit la deuxième pinte de bière etait de trop ... D'un coup on entend de la musique, et Jeff me dit "Vous entendez, ils sont en train de répéter !". On reconnait "Holier Than Thou" puis "Bleeding Me", on discute avec lui et il nous confirme que si ils les répètent c'est qu'elles seront jouées probablement oui ...

Sinon, pour la petite anecdote rigolote, le mec a quand même rechigné pendant une demie heure à me laisser aller aux toilettes jusqu'à ce que vraiment je n'en puisse plus (désolé mais deux pintes de bière quand même !) et qu'il nous emmène aux toilettes Nyko et moi en courant en nous criant de nous dépecher (la pause pipi la plus courte de toute ma vie !). On y retourne et on continue a entendre les Mets répéter un peu. Puis il nous tend quatre lampes torches estampillées Metallica (fallait voir nos tronches de gosse !) et nous dit qu'on en aura besoin pour aller en backstage.



21h15 : Et c'est là que l'histoire devient plus que surnaturelle, ça dépasse l'entendement ... Les Mets arretent de répéter et on les voit passer les uns après les autres, on entend même James qui s'échauffe la voix au loin ! On est comme des dingues et pourtant on a aucune idée encore de ce qui nous attend.

Rob, Kirk, Lars et James arrivent et se dirigent vers le sas qui mène à la salle. Et nous on les suit, on est là, tous les quatre, avec eux, ils sont là tout près. Lars s'approche de moi et me demande d'allumer ma torche pour qu'il regarde un truc, je reste comme deux ronds de flanc. Et là d'un coup tout s'accélère, on entend les premières notes de "The Ecstasy Of Gold" juste derrière les portes et je crois que là je réalise qu'on vit un truc franchement magique, un truc unique ... Les horsemen sont là devant nous en train de se tenir a quatre pour se préparer avant le concert, la foule est électrique et nous au lieu d'etre parmi elle, on est là avec eux de l'autre coté des portes ! Chacun leur tour, ils viennent taper dans les poings de tous les présents (peu de gens en fait, une douzaine peut-etre), nous y compris (autant vous dire que j'étais comme une folle !). C'est un truc de fou, tout va super vite on a du mal a réaliser ... On nous dit d'allumer nos lampes torches et là le plus grand moment de la soirée, un truc que j'oublierai jamais tellement ça m'a marquée, deux des Mets s'élancent (je sais même plus lesquels tellement tout va vite et tellement je suis déconnectée, je crois que c'est Lars et James) et passent la porte pour faire leur entrée dans la salle sous l'acclamation de plusieurs milliers de personnes et on nous pousse en avant pour courir avec eux ... Et oui, quand les Mets ont couru pour entrer en scène, imaginez un peu qu'on courait avec eux, au milieu des quatre...

Un truc drole c'est que les gens le long des barrières tendaient les bras pour que les Mets leur tapent dans les mains, chose qu'ils ont fait et du coup nous sous l'euphorie, on a fait pareil. Putain, a raconter ça de nouveau je vous jure que j'en pleure ! Tout se passe très vite, on nous place a un coin de la scène (on nous rattrape même parce que moi je les suivais sur scène... jusqu'à ce qu'on me rattrape par le T-shirt !), entre les barrières et la scène elle même, avec les vigiles et on nous explique qu'on va faire les trois premières chansons là ... On s'attendait a deux mais non trois ... Trop le pied!

Le frisson de malade, on est juste devant un micro et on voit défiler Rob et Kirk, et enfin, sur "The End Of Tthe Line" James est là à deux mètres de nous (un des deux mecs avec qui on était a même filmé alors je vous laisse ce lien vidéo pour le plaisir..., le grand James Hetfield qui chante juste devant nous, "The slave becomes the master" et qui me jette un regard avant de repartir a l'autre bout de la scène... Pfffiiioouuu mais quel truc de dingue !
Je m'accroche désespérément à mon pote, qui n'en croit pas ses yeux lui non plus ... On a les yeux qui brillent, c'est l'euphorie totale, un rêve éveillé ... On prend un max de photos, ils sont là tout près tout près. Et là on se demande quelle sera la troisième chanson, et c'est là que les premières notes de "The Four Horsemen" retentissent ... Et mon pote qui là n'en peut plus, car il l'avais demandée à Lars pendant le M&G. Alors, qu'il l'ait écouté, que ça soit prévu ou non, la chanson est dans la setlist du soir !!! On tripe comme des dingues sur la chanson, et quand la fin arrive on nous redirige aussi vite qu'on est arrivés vers la fosse, où finalement on décide de passer tout le reste du concert a deux, plutot que d'essayer de retrouver les potes en gradins (mission impossible !).
 
 

 
 
La suite, vous la connaissez plus ou moins: les chansons se sont enchainées a une vitesse pas possible, personnellement je n'ai rien vu passer, je me suis défoulée comme jamais, j'ai donné toute la voix que j'avais, et quand les rappels sont arrivés je ne voulais pas croire que le concert touchait presque a sa fin. Au lieu d'une reprise de Garage Inc, Metallica fait monter sur scène le chanteur de Saxon pour une chanson (cool !), puis c'est "Hit The Lights", et enfin "Seek & Destroy". Un concert de malade, une setlist bien sympa, une ambiance impressionnante, mais une soirée qui touche déjà à sa fin ... On essaie de récupérer des médiators (sans succès !) ou une setlist, j'en récupère une auprès d'un vigile, ça fera un souvenir de plus ! Puis on prend les téléphones pour retrouver les potes et pouvoir raconter a tout le monde notre soirée génialissime, unique ... Tout le monde me voit arriver complètement speed (euh limite hystérique), on discute un peu et rapidement il se fait tard et tout le monde finit par repartir chez soi.


Une journée complètement inoubliable pour moi, et vous comprenez mieux pourquoi maintenant!
Honnêtement, ça a tellement été un trop plein d'émotion que pendant le M&G je crois que mon cerveau s'est déconnecté, je me suis seulement laissée porter sans vraiment réaliser ... Mes amis me l'ont confirmé d'ailleurs en m'ayant vue après le concert, je planais complètement, j'étais électrique mais surtout heureuse. Je ne calculais pas tellement ce qui se passait autour de moi.

En fait, ça m'a pris trois jours pour réaliser (si si !) : un ami qui était dans les gradins ce soir là a partagé avec moi sa vidéo du début du concert ("Ecstasy" et "That Was Just Your Life" en intégralité), et lorsque j'ai lancé la vidéo et que j'ai entendu les premières notes de "Ecstasy", là j'ai eu un gros flashback. J'ai réalisé que non, ça n'avait pas été un rêve. Et prenez moi pour une idiote, une niaise (ou juste une fan ?) ou ce que vous voulez, mais j'avais une main sur ma bouche comme si je ne pouvais pas le croire, et je me suis mise a pleurer toutes les larmes de mon corps, j'ai évacué toutes les émotions de ce jeudi 2 avril, ce trop plein ... Ca peut paraitre idiot peut-être mais quand en l'espace d'une journée vous apprenez qu'un de vos rêves va devenir réalité et que vous vivez un truc tout bonnement incroyable, parfois ça fait du bien d'ouvrir les vannes ...

Donc oui, j'étais sur un nuage et je le suis encore un peu, et pas vraiment envie de redescendre ...




 


   CONTACT
   LIVRE D'OR
   LIENS INTERNET
   A PROPOS DU SITE


Setlist du show :

That Was Just Your Life
The End Of The Line
The Four Horsemen
Holier Than Thou
One
Broken, Beat And Scarred
My Apocalypse
Sad But True
Bleeding Me
All Nightmare Long
The Day That Never Comes
Master Of Puppets
Fight Fire With Fire
Nothing Else Matters
Enter Sandman
- - - - - - - -
Motorcycle Man
Hit The Lights
Seek and Destroy


 
 

Photos :



» Livepics.free.fr 
» Rocker Paris