AccueilNewsBiographiesAlbums & DVDDossiersPresseMultimédia                 Facebook MetstreetTwitter MetstreetAjouter aux favoris

Accueil > Dossiers > Review Paris-Bercy 2003

REVIEW :
PARIS-BERCY - 09 DECEMBRE 2003


Mardi 09 décembre 2003, Metallica était de passage dans notre capitale pour un concert exceptionnel à Paris-Bercy devant près de 17 000 spectateurs. Deux heures de concert d'une grande intensité comme nos mets' ont l'habitude de nous offrir. Voici ma review complète du concert...


 

Mardi 9 décembre 2003, 19h00 - Des centaines de fans sur le parvis de Bercy et aux alentours. Je n'y crois toujours pas : dans quelques heures, je vais voir Metallica pour la toute première fois en live ! Je fais la queue pour rentrer dans la salle sans trop de problèmes, en serrant bien fort ma place dans ma main ;). La sécurité fouille tout le monde à la recherche d'appareil photo ou autres, interdits pendant le concert. Arrivé au sein du bâtiment, je fonce vers un des nombreux stand du MetClub installés à l'occasion. T-shirts, calendriers, portes-clés, etc... Je m'achète un poignet pour me faire plaisir (15€, pas donné quand même !). Je rentre dans la salle de concert, la première partie Godsmack est déjà en train de jouer et autant dire que çà dépote plutôt pas mal, çà fout le feu même ! Vu des gradins, la fosse est survolté ! Le groupe est très communicatif avec le public et réussi à bien nous faire patienter avant l'arrivée des dieux. A la fin de leur set, une deuxième batterie équipée de jumbés fait son apparition sur scène et le chanteur et le batteur se lancent dans un duo de batterie réellement impressionnant. Le groupe entamera même quelques riffs de Led Zep' et d'Aerosmith. Puis, après environ 3/4 d'heure de show, le jeune groupe quitte la scène sous les applaudissements du public. Godsmack peut avoir le mérite d'avoir enflammer Bercy et d'avoir chauffer le public avant la prestation des Mets'. Bravo !
  
 

... AND METALLICA FOR ALL !

La prestation de Godsmack terminée, le metalli-staff monte la scène et installe le matos de Metallica. Pendant ce temps, on nous fait patienter avec des chansons de Black Sabbath en fond sonore. Les roadies testent guitares, basse et batterie. Toute cette préparation durera environ 3/4 d'heure, pendant lesquels on pouvait d'ailleurs apercevoir James puis Rob faire un petit coucou sur les côtés de la scène !:). Il est 21h15, Metallica ne va tarder...

Comme à chaque show de la tournée, "Its A Long Way To The Top" de AC/DC passe en fond sonore, vite suivie de l'habituel thème de "The Good The Bad The Ugly" qui ouvre les concerts du groupe depuis 1989. On sait que les Mets' ne vont pas tardés... On passe l'enregistrement de l'intro de "Battery" pendant lequel la lumière est faite sur Lars debout sur sa batterie et brandissant son verre ! James entonne le riff puis la lumière est enfin faite sur les Four Horsemen visiblement en pleine forme qui commencent le show par un de leur morceaux les plus speed devant un public déchaîné. Première claque de la soirée !:) Pendant la pause vers la fin de la chanson, James déclare "It's good to be alive !", lui qui à une période songeait à ne plus revenir dans Metallica. Et c'est effectivement bon de pouvoir revoir en live le plus grand groupe metal au monde, qu'on avait bien failli ne plus revoir !
Le groupe interprète ensuite "Creeping Death" avec l'aide d'un public très participatif qui reprennent les "Die, Die, Die, Die" en choeurs. Durant toute la chanson, comment ne pas penser à Jason qui se donnait toujours à choeur joie sur les backings-vocals. Malgré son absence, la chanson déchire toujours autant en live et Rob se démène comme un chef sur scène ! "It's great to see you again !" lance James, "Do you feel good ? Do you want to feel better ?". Puis Kirk entonne le riff implacable de "Seek & Destroy" qui met tout le monde d'accord... Metallica est d'une forme olympique ! Peu après le solo, Rob pète un plomb et prend sa basse et imite l'hélicoptère :). Moment d'anthologie !;)
 
 

Puis, c'est au tour de "Welcome Home" d'être jouée. "Sa-ni-tarium", gueule le public durant tout le morceau. Puis vient une troisième chanson tirée de l'album Master Of Puppets, la trop rarement jouée en live : "The Thing That Should Not Be". Durant tout le morceau, la voix de James est mise en echo, ce qui donne à la chanson une atmosphère pesante et particulièrement prenante. On en a presque la chaire de poule ! Le groupe se lance ensuite dans une petite impro bien sympathique durant laquelle James s'adresse au public : "Who's got St. Anger ?". Metallica se lance alors dans l'intro du premier titre du nouvel album; "Fran-tic" gueule James. Une ambiance de folie s'empare de la fosse ! La chanson terminée, Rob frappe les cordes de sa basse comme un taré et s'adresse au public, en français s'il vous plaît : "Qu'est ce qu'il y a ? Qu'est ce qu'il y a ?". Toute la salle est écroulé de rire et lui aussi visiblement !:) Le nouveau bassiste se lance ensuite dans l'intro de "For Whom The Bell Tolls" à la wah-wha. La mythique chanson se termine comme d'habitude sur un petit solo de Kirk. Metallica a toujours la hargne et le public est conquis !

"We gonna try a new song from St. Anger !" lance James. Lars lui souffle que ce sont les fans chanceux invités au Meet & Greet qui ont voté pour que "Dirty Window" soit jouée (l'autre chanson en compétition était "Unnamed Feeling", voir vidéo du MetOnTour + bas). Après un petit plantage au début de la chanson, Metallica se lance donc dans le nouveau titre, pour la seconde fois jouée en live. Un solo bien sympa de Kirk est même rajoutée ! La plupart des fans regrettant l'absence de solos dans le nouvel album sont donc bien évidemment ravis :). Puis les bruits de canons envahissent l'immense salle du POPB. James entame les premières notes de "One", l'émotion gagne la salle. Comme tout le monde sait, la suite de la chanson est nettement moins douce, apocalyptique même ! Lors du passage "Darkness - emprisonning me", une explosion de flamme surgit même ! Près de 9 minutes de pied total ;).
L'intro de "Blackened" se fait ensuite entendre avant que James n'entame le riff surpuissant et dévastateur qui ouvre l'album "...And Justice For All". "Merci Paris !" lance Hetfield à la fin du titre. Le groupe fait une petite pause puis revient pour "Harvester Of Sorrow". Kirk et Rob se partagent les backings-vocals. Puis Kirk se retrouve seul sur scène et commen- ce "Nothing Else Matters" (il se plante d'ailleurs sur quelques notes au début). Plongeon dans l'obscurité, briquets et même portables illuminent l'immense salle pour la plus belle chanson de Metallica. Durant tout le morceau, le public accompagne James au chant !


C'est incontestablement le moment le plus émouvant de ce show. Le titre se termine par un long larsen suite au solo de James qui prend fin lorsque ce dernier entonne le riff de "Master Of Puppets". Ma chanson préférée !:) Comme d'habitude, le morceau fout le feu et c'est un véritable plaisir pour le headbanging. Lors du passage mélodique, le public chante l'air à la demande de James. Mon dieu que c'est beau ! Puis, c'est au tour d'un autre morceau du nouvel album : "St. Anger". Les pogos s'organisent dans la fosse, la folie s'empare de Bercy. Même moi qui n'accroche pas particulièrement à cette chanson, je suis séduis ! Puis, les premières notes de "Sandman" retentissent. Le public reprend en choeur "Exit light, enter night". Tout comme dans Cunning Stunts, le groupe s'arrête de jouer vers la fin de la chanson. "Oh yeah ?" gueule plusieurs fois James avant que le riff reprenne et les effets pyros se déclenchent : "We're off to never-neverland...". "Thank you Paris" lance James pour clôturer le morceau. Médiators, baguettes, gobelets ... sont jetés dans la fosse par James, Lars, Kirk et Rob. Second rappel : "You want more ?" demande James. Oh que oui on en veux plus !

Et c'est reparti pour l'excellente "Blitzkrieg" puis pour "Breadfan", idéale pour finir ce show de folie. Voilà, déjà fini ! Les 4 horsemen, enlacés, saluent pour la dernière fois le public français. Kirk déclare "Merci beaucoup motherfuckers yeah !" puis Lars annonce la venue du groupe au Parc des Princes le 23 juin 2004 pour un autre concert ! Bravo et merci Metallica pour ce concert de folie !;)
  
  

CONCLUSION

Une fois de plus, Metallica nous a offert en ce mardi 09 décembre un concert monstrueux ! On regrettera tout de même l'absence de titres comme "Wherever I May Roam", "The Unnamed Feeling" ou "Whiplash". A noter que le groupe devait normalement jouer "Sad But True" mais un oubli avait été fait sur la set-list ! Lors du concert, nous n'avons donc eu droit qu'à 17 chansons à la place de 18, nombre habituel de titres lors des concerts :(. Un peu con quand même !

 

Lexxpowah
Un grand merci à Jaymz_57 pour les photos
(http://membres.lycos.fr/jaymzy57/)











   CONTACT
   LIVRE D'OR
   LIENS INTERNET
   A PROPOS DU SITE


Setlist du show :

Battery
Creeping Death
Seek and Destroy
Welcome Home (Sanitarium)
The Thing That Should Not Be
Frantic
For Whom The Bell Tolls
Dirty Window
One
Blackened
Harvester Of Sorrow
Nothing Else Matters
Master Of Puppets
St. Anger
Enter Sandman
---------
Blitzkrieg
Breadfan