AccueilNewsBiographiesAlbums & DVDDossiersPresseMultimédia                 Facebook MetstreetTwitter MetstreetAjouter aux favoris

Accueil > Biographies > L'histoire du groupe

Metallica : La story du groupe

Trente ans de carrière, 10 albums studios et plus de 1500 shows à travers la planète, Metallica a acquis au fil des années le statut d'icône incontesté du heavy metal. Entré au Rock n' Roll Hall of Fame en 2009, voici un petit historique de cette machine de guerre qui sévit maintenant depuis trois decennies à la plus grande joie des headbangers du monde entier...



L'aventure commence en octobre 1981, lorsque le batteur d'origine danoise Lars Ulrich et le guitariste James Hetfield se rencontrent. Ce dernier a déjà son propre groupe Leather Charm avec le bassiste Ron McGovney et le guitariste solo Loyd Grant. Lars Ulrich ne convainc cependant pas tout de suite Hetfield et ce n'est que quelques semaines plus tard que le danois revient le voir avec une bonne raison de l'engager : une place sur une compilation Metal Massacre, compilation permettant de faire connaître de nouveaux talents du heavy-metal ! James Hetfield ne peut qu'accepter l'offre de ce danois particulièrement motivé.

Entre temps, Loyd Grant quitte le groupe et est remplacé par Dave Mustaine à la guitare lead. Le groupe prend le nom de Metallica et en juillet 1982, le groupe apparaît donc sur Metal Massacre, avec le titre "Hit The Lights". Metallica enregistre également quelques démos comme "The Mechanix" qui se retrouvera plus tard sur le premier album Kill'Em All sous le nom de "The Four Horsemen". En décembre 1982, Hetfield & Ulrich virent McGovney après avoir persuadé Cliff Burton, véritable virtuose de la basse que découvrent un soir James et Lars lors d'un concert de son groupe Trauma, de se joindre à eux au sein de Metallica. Après un refus, Cliff accepte finalement en décembre 1982. Renforcé de Mustaine et Burton dans leurs rangs, le groupe enchainent les gigs dans les clubs. Mais les excès en tout genre de Dave Mustaine à cause notamment de l'alcool commencent à porter sur les nerfs de James, Lars et Cliff. En avril 1983, Mustaine est remplacé par Kirk Hammett au poste de guitariste soliste. Metallica commence à devenir un incontournable de la scène underground de la côte Est des USA.


1983-1986 : Les années Burton ...


Pris sous la protection de Johnny Zazula, disquaire spécialisé underground, le groupe réunit assez d'argent pour enregistrer son premier album. C'est en mai 1983 que Metallica entre dans les studios Music America à New York. La production est confié à Paul Curcio
. En juillet 1983 sort leur premier album Kill'Em All, qui devient une référence en matière de trash-metal et qui propulse Metallica vers le succès. Lars, James, Kirk et Cliff partent ensuite sur les routes et composent déjà pour leur second album, Ride The Lightning, qui sortira en juillet 1984. L'album est produit par Flemming Rasmussen aux Sweet Silence Studios à Copenhague, dans le pays natal de Lars, de mars à mai 1984. Trois mois après la sortie de l'album, Metallica remercie Johnny Z et rejoint Q Prime Management, qui gère encore les affaires du groupe aujourd'hui. Ride The Lightning marque le début du succès commercial et d'une évolution musicale du fait de la contribution de Kirk Hammett et Cliff Burton pour ses nouvelles chansons.

Après une tournée européenne triomphale, Metallica repart en studio et enregistre son album culte pour la plupart des fans : Master Of Puppets. L'album est de nouveau produit par Rasmussen à Copenhgue et sort le 7 mars 1986. Le disque est salué par la critique et le public. Les horsemen repartent sur les routes d'abord aux Etats-Unis puis en Europe. L'avenir commence véritablement à sourire au groupe mais malheureusement, le destin leur joue un mauvais sort ! Le 27 septembre 1986, alors que le groupe roule sur une petite route suédoise vers la prochaine étape de leur tournée en Europe, leur tour-bus rate un virage et fait quelques tonneaux. James, Lars et Kirk s'en sortent légèrement blessé mais Cliff Burton, lui, passe sous les roues du véhicule. Le bassiste, le "génie" de Metallica, décède sur le coup à l'âge de 24 ans (voir le dossier La tragédie du 27 septembre 1986).


1986-1989 : ... And Newsted for all !


Malgré cette douloureuse épreuve, James, Lars et Kirk décident de ne pas renoncer et recherchent un remplaçant au défunt bassiste. Après plusieurs auditions, c'est Jason Newsted, ex-Flotsman & Jetsam, qui est choisi pour remplacer Cliff en tant que bassiste. Le groupe joue les dernières dates de sa tournée Puppets puis, pour le fun et aussi pour "présenter" Jason à son public, Metallica emmenage un garage et enregistre des reprises de leurs groupes favoris en vue de sortir un mini LP. Résultat de ses sessions, The $5:98 Garage Days Re-Revisited sort en septembre 87. Jason est vite adopté par les fans même si la tâche de remplacer le talentueux Cliff Burton n'est pas aisé. En novembre, Cliff'Em All, une cassette-vidéo en hommage à ce dernier sort d'ailleurs dans le commerce. Après quelques concerts (dont le festival Monsters Of Rock en août), nos quatre horsemen rentrent en studio en janvier 1988 pour l'enregistrement d'un nouvel album, avec Mike Clink puis finalement de nouveau avec Flemming Rasmussen. ...And Justice For All sort en septembre 1988. Metallica, qui a toujours juré de jamais tourner de clip, tourne finalement son premier clip pour la chanson "One". Le groupe sort même une vidéo promotionnelle, Two Of One, contenant le clip et une interview de Lars.


1989-1994 : Dans la cour des très grands ...


Après leur "Justice Tour" à travers le monde, Lars, James, Kirk et Jason retournent en studio avec pour la première fois le producteur Bob Rock. pour l'enregistrement du mythique Metallica, plus communément appelé le Black Album. Les sessions-studio durent un an, le groupe est poussé par Bob Rock à chercher la "perfection" tant au niveau des compos qu'au niveau du son. L'album sortira finalement le 12 août 1991.

L'album est un énorme succès commercial, Metallica devient un des groupes rock le plus populaire, et ce même au-delà du circuit "metal". Gigs spectaculaires dans des stades bourrés à craquer, récompenses (Grammy Awards,...), jets-privées, etc... Metallica est au plus haut de sa gloire. Metallica part en tournée pendant trois ans ! Le Black Album restera deux ans dans les charts (avec cinq singles !) et est aujourd'hui comme un des albums phare du rock. Fin 1992, en témoignage de l'enregistrement de l'album et de la tournée qui a suivi, le groupe sort deux documentaires en vidéo, chacune sous le titre Un An et Demi dans la Vie de Metallica. L'année suivante sort l'excellent Live Shit : Binge & Purge, prestigieux coffret contenant trois CD live à Mexico en 92 et trois VHS lives à Seattle en 89 et San Diego en 92. Le témoignage live ultime de Metallica pour beaucoup de fans !


1995-1998 : Un nouveau visage pour Metallica


En 1995, après trois ans passés sur les routes du monde entier ("Wherever I May Roam Tour", une tournée avec Guns 'n Roses mais aussi des apparitions remarquées à Woodstock '94 et à Loolapaloza), Metallica retourne en studio avec de nouveau le producteur Bob Rock. Juin 1996, Load sort dans les bacs. Mais plus que l'album, c'est vers le nouveau look du groupe que les fans prêtent attention : cheveux courts, piercings pour Kirk et vêtements inhabituels. Leur musique n'est également plus la même, toujours assez heavy mais nettement moins hard qu'auparavant. L'album est très varié et contient même une ballade country ! C'est à partir de cette période que certains fans décrocheront ... Ils y voient une trahison à l'esprit adopté jusqu'alors par le groupe et vont même jusqu'à boycotter le disque. Une page est tourné, le groupe dit avoir évolué autant personnellement que musicalement.

Durant leur tournée Poor Tourning Me 96', les fans peuvent constater que Metallica a conservé la même hargne sur scène. Effets pyrotechniques, matériel de meilleure qualité, explosions, gars en feu traversant la scène... et un Metallica en très grande forme. Le successeur de Load s'intitule ReLoad, et sort en novembre 1997. Il s'agit de la suite logique de son prédécesseur, les titres des deux albums ayant été composé et arrangé durant la même période. Puis Metallica repart sur les routes ... Puis s'installe de nouveau en studio pour l'enregistrement de Garage Inc., un double-album entièrement composé de reprises, qui sortira en novembre 1998. Outre les dix nouvelles reprises, Garage Inc. contient sur le deuxième CD toutes les chansons reprises par le groupe depuis le début de sa carrière (faces B, etc..) et notamment l'intégralité du mini-LP sortit en 1987, The $5:98 Garage Days Re-Revisited. Reprises de Motorhead, des Mistfits, de Diamond Head et de Black Sabbath, mais aussi de plus improbables comme Lynyrd Skynyrd, Nick Cave et Bob Seger. L'album est un succès.


1999-2001 : SymphonicA - N@pster of Puppets


En avril 1999, Metallica, toujours à la recherche de nouveaux défis, se produit deux soirées de suite à Berkeley avec l'orchestre symphonique de San Francisco, dirigé par le chef d'orchestre Michael Kamen. Le résultat se retrouve sur le double-album S&M, sortit en décembre 1999. On y trouve quelques-unes des meilleures chansons de leur répertoire (mention spéciale à "Call Of Ktulu") mais aussi deux nouvelles compositions, "Human" et "No Leaf Clover".

Été 2000, Metallica part en tournée aux USA et sort la chanson I Disappear pour la bande originale du film Mission : Impossible II de John Woo. Au même moment, par la voix de Lars, le groupe entame un procès très médiatique contre le site Napster permettant le téléchargement gratuit de ses titres sur Internet. Metallica fait une fois de plus couler beaucoup d'encre. S'en est trop pour beaucoup de fans ! En janvier 2001, à la surprise générale, Jason Newsted quitte le groupe. Metallica était au plus haut, il est désormais au plus bas.


2001-2003 : Une traversée du désert... et une renaissance !


Avril 2001, malgré le départ de leur bassiste, le groupe repart en studio en vue de sortir un nouvel album. C'est Bob Rock qui se charge des arties de basse. Mais le groupe n'est pas très créatif et les relations entre James et Lars sont très mauvaises. Juillet 2001, au grand étonnement des fans, James rentre en cure de réhabilitation pour soigner des problèmes d'alcool. Les sessions-studio sont bien-sûr interrompues. Entre-temps, Lars et Kirk attendent dans le doute le plus total et ne savant pas quoi faire d'autre, confie des bandes d'enregistrement au rappeur Ja Rule qui en fera "We Dit It Again" pour une compilation hip-hop, chanson que l'on préférera oublier !

James sort de sa cure en décembre et rejoint ses accolytes en avril 2002 au HQ, leur propre studio situé à San Rafael et aménagé en son absence. Ce dernier, Lars et Kirk voient un James transformé, débarrassé de ses démons. Il faut maintenant ressouder Metallica. S'ensuivront ainsi des séances de psychothérapie avec Phil Towle, comme en témoignera le documentaire Some Kind Of Monster. Au fil du temps, Metallica retrouve sa créativité et enregistre, Bob Rock se chargeant de nouveau de la basse. Les auditions pour le poste de nouveau bassiste ne commencent qu'en novembre 2002. Plusieurs candidats défileront : Peeper Keenan de COC, Twiggy Ramirez ou encore Scott Reeder. En février 2003, le groupe annonce qu'il tournera avec Limp Bizkit et Linkin Park durant l'été. Dans la soirée du 23 février, le nouveau bassiste est officiellement intégré dans Metallica. Il s'agit de Robert Trujillo, ex-Suicidal Tendencies et bassiste de Ozzy Osbourne. Metallica redevient enfin un quatuor. Welcome Rob !


2003-2004 : Madly in Anger with the World !


Le 30 avril, le groupe tourne le clip du titre "St. Anger" dans la prison de St Quentin près de San Francisco . Le 3 mai, une émission hommage à Metallica (MTV Icon) est enregistrée avec la présence de Limp Bizkit, Korn, Sum 41, etc... Les horsemen y interprète notamment en exclusivité le titre "Frantic", chanson extraite du nouvel album. Mi-mai, le groupe se produit quatre soir au Fillmore Theater de San Francisco, les véritables débuts scéniques de Rob avec Metallica. Le 5 juin 2003, le tant attendu nouvel album St Anger sort mondialement dans les bacs. Les chansons renouent avec l'énergie des débuts, mais les fans et les critiques sont dérouté par la production volontairement "brute", le son de batterie, mais aussi l'absence total de solos ! Bref, ce St Anger restera un album à part dans la discographie de Metallica, témoignage d'une période "noire" pour le groupe. En juin, les Mets' se produisent en Europe, notamment pour trois concerts évènements le 11 juin à Paris (Boule Noire, Bataclan, Trabendo). En juillet, le groupe débute la tournée US Summer Sanitarium Tour 2003 en compagnie de Limp Bizkit, Linkin Park, Mudvayne et les Deftones. Retour gagnant pour Metallica puisque cette tournée en compagnie de ces jeunes groupes est un succès.

En novembre 2003, Metallica entame le Madly In Anger With The World Tour, tournée mondiale de 135 dates (avec notamment le retour d'une scène centrale) qui s'achèvera en novembre 2004. Entre temps, en janvier 2004, le documentaire Some Kind Of Monster consacré à leur traversée du désert et à l'enregistre- ment de St Anger de 2001 à 2003 est présenté au festival de Sundance. Il est projeté dans différentes salles à travers le monde (dont une projection au Grand Rex à Paris) et sort en DVD début 2005.


2005-2008 : Retour aux origines ...


2005 est une année de break pour les Mets'. Ils se produisent pour seulement deux concerts en novembre, en première partie des Rolling Stones ! Peu après, le groupe annonce son retour en studio pour travailler sur un nouvel album... avec Rick Rubin à la production ! Un grand changement pour Metallica qui collaborait avec Bob Rock depuis 1990. Un changement nécessaire pour le groupe et attendu par beaucoup de fans. L'année 2006 se passe en studio mais le groupe retourne sur scène pendant l'été pour 15 dates avec son Escape From The Studio Tour en Europe et au Japon. Metallica fête notamment les 20 ans de son album mythique Master Of Puppets en le jouant intégralement et présente deux nouvelles compos, "The New Song" et "The Other New Song" (qui ne figureront finalement pas sur l'album).


Ce n'est finalement que le 12 mars 2007 que le groupe débute l'enregistrement de l'album à New-York en compagnie de leur nouveau producteur mais surtout Greg Fidelman, l'ingénieur son, présent constamment en studio contrairement au producteur barbu. Musicalement, un retour aux sources est annoncé, le groupe déclarant être très inspiré par son travail sur l'album Master Of Puppets vingt ans auparavant. L'été 2007, Metallica retourne sur scène pour 11 dates lors du Sick Of The Studio Tour. Cette fois, aucune nouvelle compo n'est joué. En octobre, les Mets' sortent les guitares accoustiques à l'invitation de Neil Young pour deux courts concerts au bénéfice de l'association Bridge School.

Juin 2008, le nouvel album enregistré et mixé, Metallica se produit pour 25 dates aux Etats-Unis et en Europe pour des festivals (dont le show français à Arras le 14 août). Le groupe joue notamment "Cyanide", titre issu du nouvel album. Les informations se précisent sur ce dernier, quelques titres sont dévoilés (dont le titre "The Day That Never Comes" et son clip) et Death Magnetic sort finalement le 12 septembre 2008. Pour l'anecdote, le disquaire Gibert Jeune à Paris avait mis en vente l'album une semaine avant. Ainsi, quelques fans français avaient pu se procurer l'opus avant tout le monde et les nouveaux titres étaient rapidement disponibles sur la toile internet. On attendait un Lars légèrement furax, il se déclarera finalement plutôt amusé par cet épisode.


2008-2010 : World Magnetic !


Death Magnetic est un succès et globalement très bien accueilli par les fans et la critique. Après la déception St Anger cinq ans auparavant, Metallica livre un de ses plus grands albums, et se montre au top de sa forme et de son inspiration. Une polémique est toutefois lancé sur le son, relativement discutable. Après la production minimaliste de St Anger et sa fameuse batterie "casseroles", place à la saturation sur Death Magnetic ! Une très facheuse habitude pour un groupe de l'envergure de Metallica ...


Metallica fête la sortie du disque mi-septembre avec deux concerts évènement à prix réduit à Londres et Berlin, dans les nouvelles salles O2, puis se lance dans une longue tournée mondiale : le World Magnetic Tour. Tout d'abord un leg américain de shows indoor avec scène centrale jusqu'à février 2009, puis des scènes en Europe jusqu'en août (avec notamment deux passages à Bercy en avril puis les Arènes de Nimes le 7 juillet). Le 4 avril, Metallica est intronisé au prestigieux Rock n Roll Hall Of Fame. La carrière du groupe est célébré en présence de Jason Newsted qui monte même sur scène avec ses ex compères (lire le dossier : Metallica au Hall Of Fame). A la même époque sort le jeu vidéo Guitar Hero Metallica, permettant aux gamers du monde entier de se familiariser avec les songs du groupe. En juin, les Mets' se produisent pour trois dates à Mexico City qui seront compilé dans le très bon DVD Orgullo Pasion Y Gloria. Le concert à Nîmes de juillet aura d'ailleurs aussi l'honneur d'une sortie en BluRay et DVD sous le titre Français Pour Un Nuit.

En septembre 2009, Metallica retourne sur les routes américaines pour de nouveaux shows indoor, passant par l'Amérique Centrale et l'Amérique du Sud où les fans locaux désespéraient de revoir le groupe sur leurs terres. Retour en Europe en avril 2010 pour quelques shows indoors (dont Lyon le 14 mai) puis enfin le grand évènement Big Four, 7 dates réunissant Metallica, Slayer, Megadeth et Anthrax à l'occasion du festival itinérant Sonisphere. La réconciliation entre Dave Mustaine le duo Ulrich/Hetfield est particulièrement remarquée lors d'un jam sur "Am I Evil !" sur scène en Bulgarie. Un DVD de l'évènement sortira le 15 octobre.

Du 15 septembre au 21 novembre, le groupe se produira en Australie, en Nouvelle Zélande et au Japon pour cloturer son World Magnetic Tour. Au total, le groupe aura effectué 181 dates pendant ces deux ans de tournée. Un retour en studio est prévu à l'été 2011 ...

  


  
 

< RETOUR EN HAUT DE PAGE >
 
 

 


   CONTACT
   LIVRE D'OR
   LIENS INTERNET
   A PROPOS DU SITE


 

CHAPITRES :

1983-1986
1986-1989
1989-1994
1995-1998
1999-2001
   › 2001-2003
   › 2003-2004
   › 2005-2008
   › 2008-2010