AccueilNewsBiographiesAlbums & DVDDossiersPresseMultimédia                 Facebook MetstreetTwitter MetstreetAjouter aux favoris

Accueil > Biographies > James Hetfield > La story

JAMES HETFIELD : LA STORY


James Alan Hetfield est né le 3 août 1963 à Downey, banlieue industrielle de Los Angeles. Il est le fils d'un propriétaire d'une société de transport routier, et d’une chanteuse d’opéra amateur. Durant sa jeunesse, il doit faire face avec ses deux frères Chris et Dave et sa sœur Deanna à une éducation très stricte basée sur les préceptes de l'église de Scientologie ...

······················································································
Autres infos sur James Hetfield :  
FICHE - SON EQUIPEMENT - PHOTOS
INTERVIEW CLASSIC ROCK 2009
······················································································
 

 
Àl’école, le jeune garçon est donc assez isolé, étant même considéré comme quelqu'un de bizarre : "Mes parents ont fait de moi un scientiste chrétien. Interdiction d’aller chez le médecin. [...] Pour moi c’était assez bizarre d’être élevé avec cette croyance. Je n’ai pas pu suivre les cours de biologie, on me disais que c'était sans intérêt. Le corps c’était l'enveloppe de l’âme, de toute façon pas besoin de toubib, Dieu s’occupe de tout. Je devais quitter le cours et les autres me demandaient pourquoi je sortais. J’ai dû leur parler de cette religion. A sept ans, on n’aime pas se justifier. Je ne pouvais pas jouer au foot, j’étais dispensé de sport. Je me sentais comme un outsider, aussi bête que cela puisse paraître.".

James a alors 14 ans lorsque ses parents divorcent et 17 ans lorsque sa mère décède d'un cancer (celle-ci ayant refusé de se soigner à cause de cette religion). Mais James a une grande passion, la musique. Sa mère lui avait donné des cours de piano étant petit mais le jeune garçon semblait être largement plus intéressé par la guitare que par cet instrument. En effet, lorsque Dave, son frère aîné, lui fait découvrir Black Sabbath, le jeune adolescent est époustouflé : "Dave avait une vieille merde en guise de tourne-disques et je ne savais pas m'en servir ; il m'est donc resté entre les mains. Lorsqu'il est revenu à la maison et qu'il l'a trouvé déglingué, çà l'a mis dans une rage folle.". James se réfugie dans la musique, plus particulièrement dans le rock !
  
 

Ses premiers groupes

Il commence alors à partager sa passion pour le rock avec ses amis de lycée et forme, en 1977, son premier groupe Obsession (avec les frères Ron et Rich Veloz à la basse et à la batterie et Jim Arnold à la guitare) où il officie en tant que chanteur et guitariste rythmique. A savoir qu'à cette époque, James découvre Aerosmith et en devient un fan inconditionnel. Avec Obsession, James reprendra Led Zeppelin, Black Sabbath, Thin Lizzy et une tripoté d'autres groupes. Un an plus tard, alors âgé de 15 ans, il déménage de Downey pour un lycée à Brea et forme son deuxième groupe, Phantom Lord, avec le guitariste Hugh Tanner et le batteur Jim Mulligan. Plusieurs bassistes défileront jusqu'à ce que James décide d'en finir et de retourner à Downey. De retour dans sa ville natale, James s'installe chez son meilleur ami Ron McGovney, dans une maison appartenant aux parents de ce dernier et destiné à la démolition pour élargissement de voie express. "C'était un endroit parfait pour jammer et pour répéter" déclarera James plus tard.



Hetfield engage McGovney comme bassiste et réinvite Hugh Tanner et Jim Mulligan, ex-Phantom Lord, à reprendre les postes respectifs de guitariste et de batteur. Un seul changement demeure, James abandonne la guitare pour s'occuper que du chant. Nous sommes en 1979, Leather Charm est né. Parmi le répertoire du groupe, on retrouve bien-sûr Black Sabbath, Led Zeppelin, Aerosmith et un nouveau groupe qui vient s'ajouter à la liste, Iron Maiden. Hetfield, McGovney, Tanner et Mulligan jouent dans quelques clubs et à leur grand bonheur, enregistrent une démo, "Hit The Lights". Malheureusement, Tanner et Mulligan quittent le navire. Le poste de guitariste revient à Troy James et la place de batteur reste inoccupée. Ce n'est qu'en avril 81 qu'à lieu le premier contact entre Hetfield et le batteur Lars Ulrich, grâce à Tanner. L'audition est un désastre, le jeune danois montrant, certes de la bonne volonté, mais un manque évident de technique avec les baguettes. Aucun projet commun n'est donc prévu avec le batteur.


Quelques semaines plus tard, James se retrouve malheureusement seul, le guitariste Troy James et McGovney ayant quitté le groupe (ce dernier ayant eu contrat à devenir le photographe attitré de Motley Crue durant leur tournée de 1981 !). En octobre 1981, tout change lorsque James reçoit un coup de fil de Lars Ulrich. Ce dernier lui faire savoir que, si Hetfield monte un groupe avec lui, une place leur sera offerte sur le premier volume de la compilation Metal Massacre produite par Brian Slagel, bon ami de Lars et éminence de la scène metal naissante. Ulrich est alors intégré dans le groupe. Commence alors la vie de James dans le plus grand groupe de metal de tous les temps, Metallica.




Sa vie avec Metallica


Metallica, complété avec Ron McGovney comme bassiste et Dave Mustaine comme guitariste soliste, James s'impose avec Lars en véritable duo leader de Metallica. Lars lui avait fait écouter des tas de groupes de la NOWBHM (...) et les deux jeunes hommes s'étaient trouvés les mêmes goûts en matière de musique. De ce fait, Hetfield et Ulrich étaient devenus d'excellents amis et complices pour "tenir la barre" dans Metallica.


Durant toute la carrière du groupe, James sera le principal compositeur et, avec Lars, le principal arrangeur des chansons. Sans oublier sur scène où James tiendra véritablement le poste de leader.

 
Dans les premières années de la carrière du groupe, James doutera beaucoup de sa capacité à assurer le chant et la guitare en même temps. Ainsi en avril 82, James envisage de se contenter du chant pour se perfectionner et qu'un nouveau guitariste rythmique entre dans le groupe. L'expérience est tentée le 23 avril avec le guitariste Damian Phillips et le 28 mai avec Jeff Warner, mais il ne resteront pas longtemps dans le groupe.


 
En juin 1984, création des Plastik Children. James y assure la batterie, accompagné de Fred Cotton au chant, Jack McDaniels à la guitare et Jumbo à la basse (remplacé plus tard par Cliff Burton puis par Kirk).

Le 26 juillet 1986, il se brise le poignet dans un accident de skateboard durant lequel il heurte un mur, alors que Metallica est en tournée pour la promotion de Master Of Puppets. Le concert du soir est annulé et le lendemain, John Marshall, alors roadie de Hetfield et Hammett, est nommé comme remplaçant à la guitare rythmique alors que James se contente seulement du chant. A noter que lors des concerts, il sera toujours caché en arrière scène entre les amplificateurs et les célèbres croix du décor.
C'est le 26 septembre que James revient à la guitare, il s'agit aussi du dernier concert avec Cliff Burton, qui mourra dans l'accident de bus dont sera victime le groupe le lendemain matin (voir rubrique histoire du groupe). James, lui, s'en sortira avec quelques écorchures. C'est probablement lui qui fût le plus touché par le décès de Cliff Burton, avec qui il avait entretenu une solide amitié.

En avril 1987, James se casse le bras pour la seconde fois dans un accident de skateboard. Il est obligé de porter une broche provisoire et de subir trois mois de rééducation. Heureusement, le groupe n'est pas en tournée cette fois-ci mais s'apprête juste à enregistrer en studio.

En 1991, après la sortie du Black Album, James déclare ne pas assister à tant de concerts heavy-metal que l'on croit. Il aime aussi le blues, le jazz et aussi la country (pendant cette période, James portera assez régulièrement un tee-shirt Lynyrd Skynyrd).

Le 20 avril 1992, Metallica participe à Wembley au concert en hommage à Freddy Mercury et pour la lutte contre le SIDA. Peu après leur prestation, James jamme sur scène avec Tommy Iommi et les trois membres restants de Queen sur "Stone Cold Crazy". Un de ses rêves de gosse !

Le 8 août 1992, lors d'un concert à l'Olympic Stadium de Montréal, James est brûlé à la main et au bras au 2° et 3° degré par un effet pyrotechnique alors que le groupe entame "Fade To Black". Lars, Kirk et Jason annoncent au public l'annulation de la suite du concert pendant que James est transporté d'urgence à l'hôpital. Il est alors, pour la troisième fois, privé de l'usage de son bras pendant 3 mois. C'est une fois de plus John Marshall qui le remplace à la guitare rythmique lors des concerts.


En 1994, il raccourci un petit peu sa coiffure en volume et début 1996, pour la sortie de Load, il se les coupe complètement. Ce coup de ciseau déclenchera la polémique en même temps que le nouveau style musical du groupe à cette période. Une icône du heavy-metal se coupant les cheveux ? Un sacrilège pour certains fans.

En août 1997, James se marie avec Francesca. Il sera le père de trois enfants : Cali Tee (née le 13 juin 1998), Castor Virgil (né le 18 mai 1999) et Marcella (née le 17 janvier 2002).

Entre 96 et 99, il participe à l'album Wiseblood de ses potes de Corrosion Of Conformity sur la chanson "Man Or Ash", à l'album de Primus Anti-Pop et au premier album solo de Jim Martin (ex-Faith No More), Milk & Blood. On notera également la participation de James au film South Park, c'est en effet lui qui chante sur la morceau qui entraîne Kenny en enfer.

Eté 2000, lors du Summer Sanitarium Tour, il est de nouveau victime d'un accident... de jet-ski cette fois-ci. Il est blessé au dos et ne peut plus être présent à certains concerts. Ainsi, à trois gigs (7, 8, 9 juillet), les membres de Korn, Powerman 5000, Kid Rock et System Of A Down, groupes de première partie de la tournée, se partageront le rôle de guitariste rythmique mais aussi celui de chanteur avec Jason Newsted.


Juillet 2001, alors que le groupe est en studio, James rentre à la surprise générale en cure de réhabilitation pour problèmes de boisson. Il y restera jusqu'en décembre. On peut voir cette épisode et assister à la traversée du désert de Metallica dans le docu Some Kind Of Monster. Le frontman sortira métamorphosé de cette cure.

En octobre 2002, il enregistre une chanson pour un tribute au défunt chanteur country Waylon Jennings. Petite originalité, il y joue tous les instruments (batterie, guitare, basse et chant !).

En mai 2006, James reçoit le "Stevie Ray Vaughan Award" pour son investissement et son soutien à l'association MusicCaress MAP Found qui aide les musiciens confrontés à des addictions. Lors de cette cérémonie, James interprète deux reprises de Alice In Chains en compagnie de Jerry Cantrell et Robert Trujillo.




   CONTACT
   LIVRE D'OR
   LIENS INTERNET
   A PROPOS DU SITE

+ D'INFOS
SUR JAMES HETFIELD :

   › FICHE D'IDENTITÉE
   › SON ÉQUIPEMENT
   › PHOTOS

 

Les autres membres :

   • Lars Ulrich (batterie)
   • Kirk Hammett (lead guitar)
   • Robert Trujillo (basse)

   • Jason Newsted (basse 1986-2001)
   • Cliff Burton (1982-1986)
   • Dave Mustaine (1981-1983)
   • Autres ex-membres

L'histoire du groupe